Un mot de Louis

Nouvelles DG juillet 2017.pdf

 

La nécessité des changements

Louis Bourque


Depuis près d’un an, j’ai le privilège de travailler avec une équipe acharnée qui désire l’avancement du royaume de Dieu à travers nos Églises et notre belle province. Pour ce faire, nous avons changé et ajusté notre vision en actualisant la structure aux besoins et aux réalités de la vie québécoise. Nous avons pleinement confiance en Dieu, il est avec nous et fait la différence.

 

CHANGEMENTS DANS L’IMPLANTATION

La terre est dure au Québec. Notre association n’a pas connu une grande croissance dans les derniers 10 ans. Même si plusieurs Églises ont atteint une stabilité, en réfléchissant au passé, nous avons dû redéfinir la manière d’implanter des Églises. Après quelques années, nous sommes heureux des résultats obtenus. Nous nous réjouissons pour l’implantation à Saint-Léonard, en région de Montréal, qui a été commencée par le pasteur René Frey, coach du pasteur Benoît Constant, envoyés par l’Église de Rosemont. Ce dernier occupe le leadership depuis que René Frey a pris une retraite bien méritée. Une prochaine Église est sur la planche à dessin pour la ville de Beloeil, sous la direction de l’Église de Saint-Hyacinthe au sud de Montréal. Le pasteur Stéphan Tessier sera le nouvel implanteur.

 

 

LA RÉSISTANCE AUX CHANGEMENTS

Les changements apportent toujours de la résistance. Mais le mépris et le sarcasme de nos semblables n’ont pas d’impact sur nous, parce que nous savons que Dieu aura le dernier mot. Le Psaume 29, proclame et affirme par la bouche du roi David : « Dans son palais, tout s'écrie: Gloire! L'Éternel était sur son trône lors du déluge; L'Éternel sur son trône règne éternellement. L'Éternel donne la force à son peuple. » Voilà pourquoi nous servons Dieu dans la joie et la confiance.

 

 

CHANGEMENTS POUR LES OUVRIERS

La croissance de l’Évangile et l’implantation de nouvelles Églises sont impossibles sans ouvriers. Nous prions que Dieu suscite et envoie de nouveaux ouvriers dans notre province. Malgré les six cents étudiants inscrits à un cours avec le séminaire Sembeq pour servir Dieu, le défi de formation pour les sept prochaines années est de 200 ouvriers, 200 anciens et 200 femmes de qualité pour répondre aux prochains besoins des Églises et des projets au Québec. La moitié des ouvriers actuels seront à la retraite d’ici cinq ans. Est-ce que Dieu vous interpelle?

 

 

LE CHANGEMENT GÉNÉRATIONNEL

Une autre réalité est que nous faisons face à des changements générationnels sans précédent, ce qui inclut la génération milléniale. Nous ne devons pas succomber au découragement. Dieu a parlé au prophète Élie alors qu’il n’entrevoyait pas de ressources humaines pour servir Dieu. Paul a relaté cet enseignement dans Romains 11:4-5 « Mais quelle réponse Dieu lui fait-il ? Je me suis réservé sept mille hommes, qui n’ont point fléchi le genou devant Baal. De même aussi dans le temps présent il y a un reste, selon l’élection de la grâce. »

 

 

DIEU NE CHANGE PAS

Le Maître de la moisson, c’est Jésus. Il ne manquera aucun de ceux que Dieu s’est réservés pour le royaume. Il ne demande rien d’autre que notre engagement fidèle. Les résultats lui appartiennent et sont pour sa gloire. Faisons-lui confiance et travaillons avec lui jusqu’à son retour!

Janvier 2017